3 cultures insolites dans le monde

17 mai 2021 0 Par Arisoa

Peut-être que vous vous êtes déjà demandé, comment sont les autres cultures ? Peu importe de quoi il s’agit, chaque groupe a ses propres rituels et traditions. À ce sujet, si certaines coutumes peuvent sembler plus inhabituelles que d’autres, ils constituent un fait normal pour les peuples originaires. Maintenant, découvrez 3 cultures insolites dans le monde.

El Colacho, « saut de bébé », en Espagne

Cette tradition, dans le nord de l’Espagne, précisément à Castrillo de Murcia trouve ses origines dans des rituels païens. C’est une tradition locale depuis le 17e siècle. Cette coutume vise à purifier l’âme du nouveau-né, c’est pourquoi il est appelé « saut du bébé ». En fait, c’est un mélange de traditions païennes et catholiques. C’est constatable dans un magazine culturel sur internet.

Chaque année, précisément chaque dimanche suivant la fête du Corpus Christi, l’événement commence par une procession à travers la ville. Puis, les bébés qui sont nés l’année précédente sont déposés sur un tapis. Après, des hommes déguisés en diables courent entre les petits et sautent par-dessus les bébés. Enfin, les responsables de l’Église de la région de Burgos les purifient avec l’eau bénite.

Initiation dans la tribu Satere-Mawé, au Brésil

La tribu Satere-Mawé vit en Amazonie brésilienne. Ils n’ont que peu de contacts extérieur. La tribu a pu préserver de nombreuses traditions anciennes, notamment l’initiation des jeunes garçons. À l’âge de 13 ans, les jeunes Satere-Mawé deviennent des hommes, mais doivent prouver leur valeur en participant à la cérémonie d’initiation.

Dans cette coutume, les garçons partent dans la jungle afin de récolter les fourmis tueuses. On dit qu’une piqûre de cette fourmi de quelques centimètres est 30 fois plus douloureuse qu’une piqûre d’abeille, ou à peu près aussi douloureuse qu’un coup de feu. De retour au village, le chef des anciens intoxique les fourmis avec un mélange d’herbes. Ils les assomment juste assez longtemps pour les tisser dans une paire de gants spéciale, avec des dards pointant vers l’intérieur. Lorsque les fourmis se réveillent, la cérémonie commence. Les garçons font preuve de courage en plaçant leurs mains dans les gants pendant 10 minutes chacun, tout en se laissant entraîner dans une danse traditionnelle. La cérémonie se répète 19 fois avant que les jeunes puissent s’appeler des hommes. Selon la tribu, l’initiation a pour but de préparer les garçons à la douleur de l’âge adulte et à la manière de la gérer.

Jeter les vaisselles cassées, au Danemark

Pendant l’année, les Danois conservent les vaisselles, les assiettes, les tasses ainsi que les bols cassés jusqu’à la veille du Nouvel An. Le jour de l’an, ils jettent les vaisselles classées chez leurs amis, leur famille, et leurs voisins, afin de leur souhaiter bonne chance pour la nouvelle année.

Pour une façon moins agressive de faire son souhait, il suffit de laisser simplement la pile d’assiettes cassées sur le pas de la porte d’un être cher. Cette tradition remonte à plusieurs siècles. Il constitue donc l’une des façons les plus originales d’accueillir la nouvelle année. Vous pouvez trouver que c’est bizarre. Cependant, cela s’avère normal pour eux.