Ce qu’il faut savoir sur la psychothérapie

25 décembre 2020 0 Par Claude

Ce qu’il faut savoir sur la psychothérapie

Avant de vous lancer dans le métier de psycho-praticien, vous devez savoir de quoi il s’agit exactement. Il est essentiel que vous ayez li minimum d’informations sur les procédures et les objectifs de cet accompagnement psychologique. Cela vous permettra de mieux apprécier les formations que nous mettons à votre disposition pour cette prochaine rentrée.

Qu’est-ce que la psychothérapie ?

D’une manière générale, cette forme de thérapie  consiste en un accompagnement psychologique des individus présentant des problèmes comportementaux ou un certain trouble mental. Elle concerne également les en détresse psychologique et émotionnelle. La psychothérapie offre des solutions concrètes en vue de changer le comportement et de permettre aux personnes en détresse de pouvoir changer de vie et de connaître des améliorations sur le plan personnelle, sur la santé, les relations sociales ou à d’autres niveaux. Bien plus qu’une simple aide fournie par le thérapeute, il s’agit d’une expérience profonde ou la confiance doit être mise en avant pour favoriser les résultats.

A qui s’adresse la psychothérapie ?

Elle est tout d’abord destinée à toute personne en grande situation de vulnérabilité psychologique car elle permet de prévenir ou d’amortir les changements auxquels l’on pourrait être confronté. En effet, la psychothérapie fournit les solutions adéquates à chaque situation en vue de nous apprendre à gérer au mieux certains événements du quotidien qui pourraient nous sembler hors de contrôle.

Elle s’adresse également, et le plus souvent, aux personnes qui ressentent une grande détresse et qui ont l’impression de ne pas pouvoir s’en sortir. Dans ce cas, le thérapeute a comme rôle de les aider sortir de ce gouffre. La psychothérapie est un accompagnement où les objectifs sont fixés dès le départ afin de développer le bien-être de la personne aidée. A la fin de l’échéancier, les patients ressentent de bons changements et se sentent plus aptes à prendre leur vie en main.

Les grands caractéristiques de la psychothérapie

La psychothérapie s’attaque à différents problèmes et sur différents niveaux. En outre elle peut traiter certains problèmes psychiatriques et troubles comportementaux de manière efficaces. Le psycho-praticien se base avant tout sur la relation d’aide. En d’autres termes, il doit favoriser le soutien émotif et doit faire preuve de respect et d’objectivité face à ces patients. Il est nécessaire de manifester une grande ouverture d’esprit car chaque situation peut s’avérer différente, et le but est ici de changer le comportement pour favoriser une meilleure estime de soi mais aussi pour favoriser de meilleures attitudes au quotidien.

Les résultats de la psychothérapie

Principalement, la psychothérapie permet d’éliminer la souffrance psychologique telle que l’anxiété ou la peur. Elle nous offre des améliorations sur le plan affectif et au niveau relationnel. En gros, cela nous permet de modifier notre point de vue t nos perspectives afin d’avoir une expérience plus positive de notre quotidien et d’entrevoir des opportunités dans chaque situation que se présente à nous.

Quelles sont les qualifications requises pour être thérapeute ?

Si vous souhaitez devenir thérapeute agréé, les qualifications requises dépendent du domaine dans lequel vous vous engagez. Les thérapeutes en réadaptation peuvent avoir besoin de qualifications différentes de celles des thérapeutes en santé mentale, par exemple. Certaines formes de conseil peuvent ne pas nécessiter de diplôme ou de licence du tout. Quoi qu’il en soit, être un conseiller agréé est un long cheminement. Voici quelques éléments auxquels vous pouvez vous attendre si vous souhaitez en devenir un.

Faites des recherches dans votre domaine

Tout d’abord, déterminez quel type de thérapeute vous voulez être. Si vous n’avez pas d’idée, il peut être judicieux de vous débarrasser de vos bases, mais si vous avez une idée, elle devrait vous aider à préciser votre parcours pour devenir conseiller.

Une licence

Pour commencer, obtenez une licence en rapport avec votre domaine. La psychologie, l’éducation, la sociologie ou un autre diplôme pertinent en sont quelques exemples. Il se peut que vous souhaitiez en parler à votre thérapeute scolaire. Il peut vous aider à trouver le diplôme de licence qui vous convient le mieux. Un baccalauréat peut prendre environ quatre ans, alors assure-toi d’y rester pendant longtemps.

Le Master

Ensuite, il y a le master. Vous devriez généralement obtenir un master en conseil, mais dans certains cas, un domaine connexe peut également être utile. Là encore, parlez-en à votre thérapeute scolaire. C’est là que le travail devient plus stimulant à mesure que vous vous familiarisez avec le monde du conseil. Vous aurez peut-être besoin d’un master en plus :
d’un stage
Un stage vous aide à vous préparer à la carrière de thérapeute. De nombreux stages vous obligent à passer des centaines d’heures en tant que thérapeute supervisé, et vous en avez généralement besoin pour le devenir. Ils peuvent être rémunérés ou non, mais dans tous les cas, un stage vous aide à acquérir l’expérience nécessaire pour le poste.

Autres éléments

Tout cela va dépendre de votre État. Il se peut que vous ayez besoin d’autres titres qui sont exigés si vous voulez faire carrière dans le conseil. Il se peut que vous deviez refaire le processus de certification tous les deux ou trois ans pour obtenir une nouvelle certification. En outre, vous devrez peut-être obtenir un doctorat si vous souhaitez devenir professeur dans ce domaine. Il se peut que vous ayez besoin de participer à d’autres activités. Vous devrez peut-être participer à un conseil de thérapeutes certifiés. L’un d’entre eux est le National Board for Certified Counselors (NBCC). Un conseil national des thérapeutes est un organisme professionnel de conseil, ou tout autre organisme offrant des spécialités ou de meilleures perspectives aux thérapeutes.
Honnêtement, c’est un sujet sur lequel vous devriez faire des recherches et en parler avec des professionnels. Aller dans un domaine sans en savoir beaucoup sur celui-ci est toujours une recette pour le désastre.