Comment faire pour défiscaliser en 2021 ?

24 mars 2021 0 Par Arisoa

Il est évident qu’avec la défiscalisation immobilière, il est possible d’investir en bénéficiant de réductions d’impôts. Il faut dire que les solutions sont nombreuses pour y arriver cette année. On retrouve notamment la loi Pinel, le déficit foncier, les SCPI fiscales, la loi Malraux… Ce qui explique qu’un investissement immobilier respectant les règles imposées par ces dispositifs permet de réduire les impôts sur le revenu cette année. Découvrez les détails ci-après.

Réduire l’impôt lors d’un investissement immobilier

L’État a mis à disposition des investisseurs plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière afin de pouvoir mieux investir dans l’immobilier, surtout pour l’immobilier locatif. Donc, ceux qui paient beaucoup d’impôts auront peut-être la possibilité d’utiliser la subvention de l’État afin d’investir dans un projet immobilier.

Selon le niveau d’imposition, de l’ISF, de la tranche marginale d’imposition ou TMI, il est possible d’opter pour diverses solutions. Malgré cela, certaines options peuvent être avantageuses que d’autres. Dans tous les cas, pour mieux choisir le dispositif correspondant, il est possible de réaliser une demande d’offre de défiscalisation immobilière. C’est un processus gratuit qui n’engage en rien les futurs investisseurs. Dans tous les cas, ci-après les détails sur quelques-uns des dispositifs accessibles cette année.

La loi Pinel en 2021

La loi Pinel reste sans aucun doute la loi la plus populaire et la plus utilisée depuis ces dernières années pour défiscaliser. Il s’agit d’une loi créée à partir d’une longue lignée comme la loi de Robien, loi Scellier, la loi Duflot… Ce dispositif consiste notamment à acquérir un bien neuf et de le louer à un loyer modéré. L’impôt sur le revenu sera notamment déduit sur un pourcentage du prix de l’achat. Il faut dire que pour la loi Pinel, les déductions d’impôts peuvent durer de 6, 9 ou 12 ans. Mais elles dépendent spécialement de la durée de l’engagement.

Généralement, il est possible d’obtenir une réduction d’impôts de 63 000 euros étalée sur une durée de 12 ans. Par contre, pour en bénéficier, il faut s’engager à conserver le bien et le louer durant toute la durée de l’engagement. En plus de cela, le loyer doit être plafonné en fonction de la localisation géographique.

Investir dans des SCPI pour défiscaliser

Un placement en SCPI est de plus en plus prisé des investisseurs. On en retrouve d’ailleurs régulièrement dans les contrats d’assurance vie. Pour votre information, on retrouve différentes sortes de SCPI, entre autres on retrouve des SCPI généralistes, situées sur un secteur géographique particulier, situé sur un secteur particulier comme les biens pour le médical… Encore, on retrouve des SCPI en loi Malraux, en loi Pinel…

Opter pour ce type d’emplacement permet de n’avoir rien à gérer tout en profitant d’une diversification apportée par l’investissement dans plusieurs lots de bien immobilier. Il évite en effet les risques et assure des rendements locatifs intéressants.

En plus de ces dispositifs, d’autres options sont également accessibles comme le déficit foncier pour défiscaliser dans l’immobilier ancien. La loi Malraux, de son côté, permet de déduire de l’impôt sur le revenu 22 à 30 % du montant des travaux de restauration d’un immeuble classé dans la limite de 100 000 euros de travaux par an et durant 4 ans au maximum. Pour un investissement dans des résidences de service ou EHPAD comme les résidences pour personnes âgées, pour étudiants, on retrouve la loi Censi-Bouvard.

Pour en savoir plus, consultez notre magazine actualités sur internet.