Vaincre sa timidité lors d’une réunion en 7 étapes

12 novembre 2020 0 Par Arisoa

La timidité est gênante, surtout quand vous devez assister à une réunion professionnelle. De plus, elle est parfois difficile à dompter. En effet, elle vous empêche de dire convenablement ceux que vous pensez. Par consequent, cela bloque votre envie de partager vos idées. Cependant, il est possible de s’en sortir. Il suffit de connaître les bonnes méthodes pour que vous gagneriez la timidité. Découvrez nos 7 astuces pour vaincre votre timidité lors d’une réunion.

1. Commencer par fixer un objectif de dire une chose précise

Il n’est pas facile pour certaines personnes de prendre la parole, lors des réunions, quand ils sont habitués à rester silencieux. Pour régler cela, fixez-vous l’objectif de dire une chose à chaque réunion. Faites cela au moins pendant une semaine et vous accoutumerez peu à peu à des discussions intéressantes. Si vous devez assister à dix réunions, cela vous donne dix chances d’exprimer votre point de vue. Cela deviendra plus facile au fur et à mesure que vous vous entraînerez.

2. Être l’avocat des autres

Cela peut paraître étrange, pourtant, il est constatable qu’il est plus facile de défendre les autres que soi-même. Il faut profiter de ce caractère natif des êtres humains. Choisir la personne qui vous est plus proche, et commencez par supporter et défendre ses avis. Cela vous offrira une belle occasion de parler en public.

3. Se préparer et se poser des questions « Quoi »

Préparez vos contributions à l’aide des questions « quoi ». Cela réduit la timidité, car vous vous engagez dans un processus cognitif plutôt qu’émotionnel. Que ce soit sur papier ou dans votre esprit, le processus est le même. Avant de prendre la parole, repenser aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui vous a conduit à votre réflexion ?
  • Quelle est l’essence principale de votre pensée ?
  • Quelles sont les preuves qui supportent votre pensée ?
  • Quels sont les résultats que vous aimeriez obtenir ?

4. Ecriver vos idées

Si la verbalisation de vos pensées en face-à-face, ou la prise de parole lors d’une réunion est un défi, commencez par écrire vos idées. Certaines personnes avec des notes sont plus performantes dans la pratique. Alors, prenez le temps de structurer ce que vous voulez dire, et utilisez vos pensées écrites comme guide pour la présentation verbale. Cela renforcera votre confiance en sachant que vous avez bien réfléchi à vos idées.

5. Planifier les commentaires

Pour les personnes timides ou introverties, les réponses spontanées peuvent sembler stressantes. Au lieu de vous attendre à un agissement embêtant de votre part, il vaut mieux tout préparer. Lorsque vous avez une réunion ou une présentation, planifiez et répétez ce que vous avez l’intention de dire. Faites des répétitions à voix haute, peut-être même avec un collègue, jusqu’à ce que vous soyez à l’aise. Cela pourrait vous soulager d’une certaine anxiété. Au final, vous aurez peut-être besoin de moins de préparation.

6. Parler sans trop hésiter

L’hésitation à s’exprimer en groupe est une crainte de la vulnérabilité. Au lieu de dire une opinion ou une proposition, il se peut que vous vous taisiez en pensant aux inconvénients de vos idées. Parlez sans vous bloquer, les membres de votre équipe vous soutiendront sûrement quand vous avancerez une idée.

7. Faites entendre votre voix partout où vous le pouvez

Participer à des prises de parole en public, dire quelque chose lors d’une réunion de parents d’élèves, animer une discussion à l’église et faire du bénévolat au sein d’une association peuvent être une excellente façon pour renforcer la confiance en soi. Cela vous offrira, sans trop de pression, une pratique idéale.