Le palmarès des villes où investissent les locataires parisiens

12 juin 2021 0 Par Arisoa

Comme tout investisseur immobilier, les Parisiens se plaignent aussi de la hausse des prix des logements. Découvrez dans cet article les villes les plus prisées par les parisiens en termes d’investissement locatifs. Pour eux, le premier achat n’est pas toujours signe d’achat de résidence principale. Certains commencent à investir dans les locations avant de se lancer dans l’acquisition.

Constat

Paris affiche les prix de location et de vente les plus élevés. Pour se constituer un patrimoine immobilier, et pour pouvoir faire une location sur plusieurs années, les Parisiens choisissent des habitats plus abordables situés dans les régions.

Cette décision retarde l’acquisition d’une résidence principale fixe, selon le spécialiste en investissement locatif Masteos et le courtier en crédit Pretto.  Depuis janvier 2019, ce dernier a analysé 7 000 simulations de crédits d’investisseur parisiens, sur sa plateforme.

Le cofondateur en ligne de la plateforme de Pretto, Pierre Chapon, a mentionné : « Certes, nous ne pouvons pas connaître la part des locataires à Paris qui deviennent investisseurs. En revanche, nous avons pu observer que parmi les investisseurs parisiens, plus de la moitié étaient des locataires. »

D’après l’étude du cabinet CM Analytics, en 2019, le taux de locataires dans la capitale s’élève à 62 %. Cela en déduit que les Parisiens se focalisent plus dans l’investissement immobilier que les autres ménages de la capitale.

Par ailleurs, d’autres Parisiens choisissent un logement dans leur région d’origine.  Un investisseur immobilier peut acquérir un bien à 205 000 euros, dans la région, alors qu’à Paris, le prix s’élève à 320 000 euros.

Une étude a révélé que l’âge moyen d’un investisseur parisien est de 31 ans. Avec son salaire mensuel de 5 000 euros, il dispose d’un apport de 25 000 euros.  Avec ce constat, on peut en déduire qu’il n’a qu’à choisir d’investir dans la région, s’il souhaite avoir un bien immobilier.

Les villes les plus prisées

Lille, Marseille et Bordeaux sont les plus adorées des investisseurs depuis le mois de janvier 2019. C’est le résultat d’une étude réalisé à partir des simulations de crédit sur la plateforme Pretto. Masteos a pu tirer la conclusion que ces investisseurs ont choisi ces endroits parce qu’ils peuvent espérer des rendements bruts sur place, ainsi qu’un risque assez limité de vacance locative.

Le rendement brut est la somme des loyers annuels divisés par la valeur du bien. Il permet d’évaluer la performance financière de l’investissement locatif, tout en évitant les diverses charges et impôts dont les bailleurs doivent s’acquitter.

C’est à partir de ce constat, de l’optimisation du rendement/risque, que Maestos conseille d’investir à Lille, Marseille, et Montpellier.  Toutefois, en ce moment, les biens à vendre à Lille deviennent très rares.  Le spécialiste en investissement a ajouté qu’il est aussi préférable de choisir une ville qui allie une sécurité locative, avec des rendements bruts très alléchants.

La ville à éviter

Nice se place en haut de la liste des villes à éviter, pour un investissement immobilier.  Vous vous demandez peut-être pourquoi ? Eh bien, d’après Maestos, le prix d’un logement à Nice est un peu cher. De plus, elle est peu rentable. En conséquence, une pénalisation a été constat, suite à la demande assez faible des locatifs locaux.

Pour en savoir plus, visitez le blog de l’information sur le grill