Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

21 septembre 2022 0 Par Thomas
  • ELRO FS1805 Détecteur de fumée avec 5 ans de batterie et aimant - Conforme à la norme européenne EN14604 - 2 pièces
    Protégé pendant 5 ans sans avoir à remplacer la batterie Capteur optique pour réaction rapide Bouton de test pour tester les fonctions Indicateur de batterie vide Ensemble de montage magnétique
  • Siemens - Détecteur de fumée NF Autonomie et Garantie 5 Ans Delta Reflex 5TC1292-1
    Facile d'utilisation grâce à son large bouton ergonomique associant les fonctions test et pause Autonomie et Garantie 5 ans Capteur thermique additionnel : Détection ultra rapide Détecteurs de fumée certifiés NF DAAF Signal sonore pile faibles
  • Elro FS1510M Détecteur de fumée avec Aimant - Batterie 10 Ans - capteur 10 Ans et Garantie - DIN EN14604-6 Pièces
    Protégé pendant 10 ans sans devoir remplacer la batterie Détecteur de fumée optique à 10 ans pour une protection fiable sans substances radioactives 10 ans de garantie Comprend un kit magnétique de fixation pour une installation sans vis Indicateur de batterie faible et bouton de test pour le contrôle du fonctionnement
  • Jalo Kupu 10 Détecteur de Fumée - Alarme Incendie Optique pour la Maison - 10 Ans Pile au Lithium - Design Scandinave - Blanc
    Kupu 10 est une version améliorée de notre détecteur fumé Kupu classique - parfait pour l'intérieur de la maison dans la cuisine, le salon, la chambre ou la caravane L'alarme incendie mini, discret and moderne contient une pile au lithium de 10 ans Installez le mini detecteur de fumée maison rapidement avec un ruban adhésif au mur ou au plafond La surface avant entière sert de bouton de test - design compact et décoratif Detecteur de fumé design scandinave pour garder votre bien-aimé en sécurité
  • SEBSON Mini Détecteur de Fumée NF, pile intégrée au lithium longue durée (10 années), VdS 3131, DIN EN 14604, Alarme GS522, magnetic, adhesif
    SEBSON Détecteur de fumée GS522 avec pile au lithium longue durée (10 années) + support magnétique; Dimensions : Ø72 x 32mm. Ce détecteur de fumée est équipé d'une pile en lithium que ne peut pas être remplacée. Propre et installation rapide de votre détecteur de fumée avec la bande de fixation magnétique. Couper le son de la batterie pendant 10 heures (l'avertisseur de fumée fonctionne toujours) et couper le son pendant une fausse alarme pendant 10 minutes. Le détecteur de fumée effectue un auto-test toutes les 30-40 secondes. Cet auto-test est identifiable par le bref clignotement de la LED. Certifications: EN 14604, NF, VdS testé selon la dernière norme (VDS 3131); Caractéristiques de la batterie au lithium: 3V DC (batterie: CR123 A); Volume de l'alarme: ≥ 85 dB (A) dans un rayon de 3 mètres.
  • MOTOCOCHE EVAP Détecteur de Fuite de Carburant Voiture avec Jauge Niveau D'huile et Débitmètre d'air, 12V Machine a Fumee Automobile pour Véhicule/Motos/Vateau (Huile Test : Huile pour bébé)
    Comment ça marche: Le détecteur fuite fumée EVAP est une machine spéciale détection fuite de fumée voiture qui peut localiser rapidement et avec précision les points de fuite dans les systèmes de tuyauterie automobile, moto et marine et les systèmes EVAP. Le principe de fonctionnement est que l'appareil chauffe l'huile test (huile pour bébé) pour la transformer en fumée, puis souffle la fumée dans le système tuyaux scellés et trouve la fuite du tuyau à travers la fumée. (Remarque : sans huile) Fonctions test multiples : la hotte à vide EVAP automobile prend en charge les tests du système d'admission d'air automobile, les tests du système de vilebrequin, les tests du système de réservoir carburant, les tests du système d'échappement, les tests de fuite automobile et divers tests connexion de tuyaux. Il est équipé divers adaptateurs pour plusieurs systèmes de tuyauterie. (Remarque : ne s'applique pas à la tuyauterie du système de climatisation) Mode fumée et mode air - La machine à fumée automobile adopte une conception à double mode (mode fumée et mode air), les deux adoptent la technologie du générateur de fumée, la sortie de fumée est stable et est équipée d'un débitmètre pour observer le volume et le débit d'air . L'effet du tabagisme peut être mieux contrôlé. Design avancé : le testeur de fuite pour machine à fumée EVAP est équipé d'un manomètre, d'un connecteur spécial EVAP et d'un indicateur de niveau d'huile. En observant la valeur changeante du manomètre, il n'est pas difficile de trouver de petites fuites. Équipé d'un indicateur de niveau d'huile pour observer le volume d'huile de test actuel. Et il est équipé d'un drain d'huile pour récupérer l'huile de test restante après le test (l'huile de test est non toxique et non corrosive). Service après-vente : vous n'avez pas besoin d'acheter un service de garantie prolongée, nous offrons une garantie gratuite de 2 ans. Si vous rencontrez un problème avec votre détecteur de fuite de voiture evap, vous pouvez nous contacter à tout moment par e-mail 24 heures sur 24 et nous résoudrons le problème dans les plus brefs délais.

Le détecteur de fumée est un dispositif de sécurité très utile. Il permet de sauver des vies chaque année. En effet, il détecte la moindre fumée et alerte directement les habitants d’une maison en émettant un son. Plusieurs modèles existent et fonctionnent de manière différente. Découvrez comment chaque modèle fonctionne et les éléments qui déclenchent une alerte incendie.

 

Comment vérifier le bon fonctionnement détecteur de fumée ?

 

Pour s’assurer du bon fonctionnement de votre détecteur de fumée, vous pouvez réaliser un test. Pour ce faire, appuyez pendant à peu près 20 secondes sur le bouton d’essai qui se situe sur la partie externe du dispositif. Le signal d’alarme devra se déclencher brièvement. Si c’est le cas, votre détecteur de fumée fonctionne correctement. Pour plus d’informations sur le fonctionnement détecteur de fumée, vous pouvez lire cet article.

 

Les différents types de détecteurs de fumée

 

Il existe plusieurs modèles de détecteurs. Ils fonctionnent de différentes manières. Néanmoins, on distingue deux types de dispositifs :

 

Le détecteur de fumée ionique

Ce type de détecteur est constitué d’une chambre dotée de 2 électrodes et d’un composant radioactif émettant des rayons. Les bornes des électrodes subissent une tension électrique. Cela provoque un faible courant dû à l’ionisation de l’air de la chambre. Quand les particules de fumées pénètrent à l’intérieur, la tension du courant est perturbée, déclenchant ainsi l’alarme du détecteur. Il faut noter que cet appareil ne peut être vendu aux particuliers depuis novembre 2011 à cause de son matériel radioactif.

 

Le détecteur optique ou photoélectrique

Ce dispositif comprend une chambre optique qui est constituée d’une diode électroluminescente (émettrice de lumière) et d’un récepteur (une cellule photoélectrique). Le fonctionnement de ce détecteur n’est pas compliqué. La diode émet un faisceau lumineux qui traverse la chambre optique sans toucher la cellule photoélectrique. Quand les particules de fumée pénètrent dans la chambre optique, elles renvoient les faisceaux lumineux dans toutes les directions en touchant la cellule photoélectrique. C’est cette dernière qui va transformer la lumière en un courant électrique, déclenchant ainsi l’alarme. Les détecteurs optiques conviennent parfaitement aux feux domestiques, car ils peuvent réagir aux feux à progression lente. Il faut noter qu’une fumée peut prendre du temps pour s’enflammer comme dans le cas d’une cigarette.

 

Comment fonctionne un détecteur de fumée connecté à la télésurveillance ?

 

Certains détecteurs peuvent être associés à d’autres dispositifs comme la télésurveillance. C’est une solution intéressante pour les immeubles disposant de plusieurs appartements. En cas de détection de fumée, l’appareil émet une puissante alarme sonore qui permet de réagir ou d’évacuer l’endroit rapidement. Au même moment, il envoie une alerte au centre de télésurveillance de l’immeuble. Si le départ de feu est confirmé, les services de secours seront alors immédiatement contactés. Si vous n’êtes pas chez vous pendant l’alerte, vous serez averti après l’appel aux services de secours. Par ailleurs, il faut noter que le détecteur peut vérifier automatiquement sa connexion avec le centre de télésurveillance afin de contrôler le bon fonctionnement des piles.

 

Quand changer les piles ?

 

Votre détecteur peut émettre un son aigu. Il s’agit d’une alarme qui avertit que votre dispositif fonctionne à faible puissance. Cela signifie alors qu’il faut changer les piles. S’il fonctionne avec des piles alcalines, vous devez les remplacer au moins une fois par an. Par contre, avec des piles au lithium, l’autonomie est plus longue. Comptez ainsi entre 5 à 10 ans avant de les remplacer. Pour ce faire :

  • sortez l’appareil de son support en le faisant tourner dans le sens des aiguilles d’une montre ;
  • remplacez les piles ;
  • remettez l’appareil en place et retestez-le.

 

Pourquoi le détecteur de fumée clignote en rouge ?

 

Lorsque ce dispositif de sécurité est sous tension, un signal lumineux rouge clignote toutes les 30 secondes. S’il arrête de clignoter ou si le bouton d’essai ne fonctionne plus, vous devez changer les piles. C’est également pour cette raison que votre détecteur ne se déclenche pas avec une fumée de cigarette.

 

Pourquoi il bipe sans raison ?

 

Il arrive que votre détecteur de fumée produise un son sans raison. Cela veut dire que des insectes ou de la poussière sont entrés dans la chambre de détection optique du dispositif.

 

Quelles sont les informations envoyées par un détecteur de fumée en cas de déclenchement de l’alarme ?

 

Le détecteur de fumée est considéré comme étant la pièce centrale de la prévention contre les risques d’incendie. Ainsi, il est capable de mesurer et de signaler rapidement les signes d’un départ de feu. Pour cela, il exploite un capteur chargé de repérer la présence de fumée dans l’air et de déclencher l’alarme par la suite.

 

Quel élément de DAAF capte la présence de la fumée ?

 

Un DAAF ou Détecteur et Avertisseur Autonomie de Fumée est un élément de sécurité qui réagit à la présence de particules de vapeurs ou de fumée dans l’air. Il convient de ne pas le confondre avec le détecteur de monoxyde de carbone. Ce dernier ne se déclenche pas par la fumée, mais plutôt par un gaz toxique : le monoxyde de carbone.

 

Comment faire pour ne pas déclencher l’alarme ?

 

Il arrive que l’alarme se déclenche, sans qu’il y ait forcément un départ d’incendie. Ainsi, évitez d’installer l’appareil à proximité de sources de fumée comme la cuisine ou la cheminée. De même, assurez-vous de ne pas faire tomber de la poussière dans la chambre optique pendant son installation.

 

Comment installer un détecteur de fumée ?

 

Pour installer ce type d’appareil, vous n’avez pas besoin de compétences particulières ni de matériel spécifique, à l’exception d’une perceuse et d’un tournevis. Il s’installe facilement. Pour ce faire, vous devez commencer par l’ouvrir en deux parties en le dévissant. Ensuite, posez à blanc le socle à l’endroit souhaité en marquant l’emplacement des fixations au plafond. Puis, percez des trous à l’aide d’une perceuse et d’une mèche adaptée. Insérez des chevilles, installez le socle et vissez-le. Enfin, terminez l’installation en posant le capot du détecteur par-dessus. Il faut noter que certains fabricants proposent en plus des notices de papier, des vidéos étape par étape ainsi qu’une assistance téléphonique pour vous faciliter la tâche.

 

Où installer l’appareil ?

 

L’efficacité du détecteur dépend essentiellement de son emplacement. Il est alors important de bien choisir l’endroit où l’installer. Pour que l’appareil capte rapidement la fumée, il est recommandé de l’installer au plafond, au centre de la pièce, à environ une distance d’au moins 30 cm des murs et si possible, près de la chambre. En effet, pour réveiller les personnes endormies rapidement, l’idéal est d’installer le détecteur dans le couloir, par exemple. Par ailleurs, dans une grande maison, il est possible d’en installer un dans la chambre. Cependant, vous devez le positionner à moins de 90 cm du point le plus haut du plafond pour qu’il fonctionne efficacement. De même, pour éviter des alertes intempestives, il est conseillé de le placer à plus de 3 m d’une source de chaleur et à plus de 1,50 m d’un luminaire.

 

Comment entretenir un détecteur de fumée ?

 

Entretenir un détecteur de fumée est assez simple. Il vous suffit de le nettoyer régulièrement avec un chiffon. Ainsi, la poussière ne pénètrera pas à l’intérieur du dispositif et il fonctionnera toujours correctement. Par ailleurs, il est recommandé de tester l’appareil plusieurs fois par mois pour repérer un éventuel dysfonctionnement.