Les bonnes pratiques pour concrétiser votre projet immobilier

24 juillet 2021 2 Par Arisoa

Vous êtes sur le point de réaliser le plus grand de vos rêves : de devenir enfin propriétaire. Sachez que c’est le moment propice pour le réaliser. Toutes les conditions sont réunies pour vous procurer la chance de concrétiser votre projet immobilier. En effet, depuis le déconfinement du 11 mai dernier en France, presque tous les projets immobiliers ont repris leur souffle. Quoi qu’il en soit, un projet immobilier ne se limite pas par la signature de l’acte de vente. Il y a encore différentes étapes par lesquelles passer pour finir à terme. Voici quelques bonnes pratiques qui vous aideront à concrétiser votre projet immobilier.

Visites sous conditions

Si l’on analyse bien les mesures sanitaires sorties depuis le 11 mai dernier, date du déconfinement dans toute la France, l’on peut mesurer que, particulièrement dans le secteur immobilier, les visites de logement sont de nouveau autorisées, mais sont sous conditions et ces conditions sont assez strictes.

En effet, si vous désirez visiter un logement pour conclure si celui-ci vous va ou non, vous pouvez certainement le faire, mais si et seulement si ce logement se situe dans les 100 km de chez vous. Vous ne pouvez pas vous déplacer à plus de 100 km. Autre chose importante : la visite peut être organisée soit par une agence immobilière soit directement par le vendeur propriétaire.

Avant, pendant et après les visites, toutes les mesures et gestes barrières telles que le port de masque, la distanciation de 1,50 mètre et l’usage de gel hydro alcoolique doivent être respectés. Aucune visite avec plus de 2 personnes n’est autorisée. Soit vous visitez seul le logement avec le vendeur ou l’agent immobilier, soit la visite sera annulée. Et un délai de 48 h entre chaque visite est l’idéal.

Des diagnostics possibles sur les logements encore occupés

Si la maison dont vous rêvez est encore occupée en ce moment, ne vous en faites pas. Si avant, les opérations de diagnostics n’étaient pas autorisées actuellement ce n’en est plus le cas. Les diagnostics sont possibles même sur des logements occupés afin de vous permettre d’avoir un aperçu de ce qui vous attend.

Cette mesure a été mise en place depuis le 4 mai dernier, car les opérateurs immobiliers et l’État ont compris que sans diagnostic, il n’y aura logiquement pas de transactions immobilières et ceci va également impacter l’économie du pays.

Désormais, toute annonce immobilière doit afficher le DPE ou le diagnostic de performance énergétique. Et tous les vendeurs devront faire accompagner le compromis de vente d’un Dossier de Diagnostic Technique ou DDT afin de rassurer l’acheteur sur l’exactitude des informations concernant le bien qu’il souhaite acquérir. Ce dossier protège également le vendeur en cas de litige après transaction.

Les délais à respecter

Certes, les banques ont allongé les délais de traitement des divers dossiers qui leur parviennent sous les yeux, notamment les demandes de prêt immobilier, mais ce n’est pas pour autant que vous devez ralentir la constitution de votre dossier. Pour obtenir un prêt et réaliser votre projet immobilier dans les meilleurs délais, vous devez faire attention à ce point.

Normalement, le délai de traitement d’une demande de prêt est de 30 à 60 jours, voire 90 jours en fonction du montant demandé et de la situation du demandeur. Depuis janvier 2020, les institutions bancaires suivent les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière qui imposent un taux d’endettement de 33 % au maximum et une durée d’emprunt ne défiant pas 25 ans.

C’est pourquoi les profils jugés « bons » par les banques sont les premiers chanceux à bénéficier d’un prêt immobilier. Si vous voulez faire partie d’eux, vous devez donc faire tout votre possible pour finir et soigner votre dossier. Si besoin, vous pouvez demander l’aide d’un professionnel immobilier, ou plus précisément d’un courtier.

 

Article réalisé en collaboration avec le blog nouvelles stratégies seo de référencement web .