Achat d’un bien immobilier : quels impôts devez-vous payer ?

10 mars 2021 1 Par Arisoa

Vous avez prévu d’acquérir un bien immobilier ? Qu’il s’agisse de votre résidence principale, une résidence secondaire ou d’un investissement, immobilier, il est nécessaire de payer des impôts. Sachez que les impôts à payer lors de l’achat du bien sont différents de ceux que vous payez en tant que propriétaire. Quels sont les impôts à payer lors de l’achat d’un bien immobilier ? Quels sont les impôts durant la durée de la possession du bien ?

Les impôts à payer lors de l’achat du bien

Pour ceux qui souhaitent acheter un bien immobilier et gardez un oeil sur l’actualité , il est nécessaire de préciser qu’en plus du prix du bien, d’autres coûts sont à prévoir. C’est le cas, par exemple, des droits d’enregistrement. En effet, lorsque vous signez l’acte de vente, il vous aurait à vous acquitter de la taxe sur l’achat du bien, aussi connu sous le nom de droits d’enregistrement. Pour calculer le montant, il faut se baser sur la valeur du bien à des taux en fonction des régions. En Région wallonne, par exemple, les droits d’enregistrement s’élèvent à hauteur de 12, 5 %.

Il est toutefois possible de bénéficier de rabattement sous certaines conditions. Tandis qu’en Région flamande, les droits d’enregistrement s’élèvent à 6 % de l’acquisition. S’il s’agit d’un bien neuf, vous n’aurez pas à payer les droits d’enregistrement. Toutefois, les habitations neuves, les biens à construire ou les biens en cours de construction sont soumis à la TVA. Ce régime s’élève, généralement, à hauteur de 21 % de la valeur du bien. Lors de l’officialisation de l’acte d’achat définitif chez le notaire, certains frais sont aussi à considérer. Ces frais représentent entre 7 % et 8 % si vous achetez un logement ancien et entre 2 % à 3 % du montant de l’achat pour un bien neuf.

Quels sont les impôts à payer durant la possession du bien immobilier ?

En tant que propriétaire, vous aurez à payer des impôts tout au long de la possession du bien immobilier. Il est à savoir que la fiscalité est différente si vous achetez votre résidence principale ou bien si vous souhaitez acquérir une résidence secondaire. Vous projetez d’acheter votre résidence principale ? Il vous sera nécessaire de payer le précompte immobilier. Il s’agit d’un impôt à payer une fois par an. Son montant se calcule en fonction du pourcentage du revenu cadastral de votre logement. L’impôt peut faire l’objet de réductions pour les habitations modestes ou pour les ménages avec des enfants à charge.

Vous souhaitez avoir une résidence secondaire ? Le fisc peut alors vous taxer de 3 manières différentes à savoir via la déclaration d’impôt, via le précompte immobilier et la taxe sur la résidence secondaire qui n’est pas en location et où vous n’êtes pas domicilié. En possédant un bien immobilier, vous serez soumis à deux taxes locales à savoir la taxe d’habitation et la taxe foncière. La première est une taxe annuelle dont vous serez redevable au 1er janvier de l’année concernée. La taxe foncière est aussi annuelle dont le redevable est le propriétaire.