L’investissement immobilier est-encore intéressant en France ?

3 novembre 2020 2 Par Arisoa

L’immobilier a toujours été une bonne option pour les investisseurs. Il rapporte assez pour s’enrichir et peut perdurer assez longtemps. Seulement, la réussite devient de plus en plus compliquée avec l’imposition qui ne cesse d’augmenter. D’ailleurs la concurrence se complique en raison d’une grande montée de nouveaux investisseurs. Sans oublier, l’investissement en immobilier existe en plusieurs formes dont chacune d’elle présente des risques et avantages différents. Du moins, ils ont une relation étroite avec l’économie Française, qui est depuis l’arrivée du COVID-19 en difficulté. Il est important de savoir alors si c’est encore favorable d’y affecter la grosse somme dont il a besoin. Pour creuser un peu plus sur le sujet, voici un peu de détails.

Comprendre en quoi s’embarquer ?

Investir en immobilier selon le magazine de l’immobilier ne permet pas forcément de devenir un entier propriétaire du bien. Vous pouvez simplement être actionnaire et profiter de l’apport de votre pourcentage. Que ce soit en location, vente, ou  autres, il y a un large choix sur la manière de placer son capital. Ils peuvent tous être avantageux si vous vous montrez astucieux et prudent.

Par exemple, la location immobilière reste une aubaine dans toutes les villes de la France  où les demandes sont assez profitables. Seulement, certaines villes comme Paris, font supporter une lourde imposition à tout type d’imposition. Un investisseur immobilier avisé prendra en compte le montant de l’imposition, de la location, et sans oublier les autres dépenses en matière d’entretiens etc.….

Il existe également la défiscalisation permettant aux investisseurs de réduire leur taxe, impôt selon les conditions. Souvent, la réduction d’impôt n’est que des offres encourageantes de quelques années, mais c’est toujours mieux d’en tenir compte pour en bénéficier. En résumé, l’investissement immobilier a bien changé en nos jours.

Il ne suffit plus d’acheter un terrain, d’y construire une belle maison et profiter de sa rentabilité jusqu’à ses progénitures. C’est un véritable casse-tête qui risque de vous ruiner en cas d’erreur. Encore, chaque crise économique d’échelle internationale a souvent un impact sur le grand ensemble de l’investissement immobilier.

L’impact du COVID-19 sur l’investissement immobilier

En raison du confinement, même les investisseurs, les opérateurs dans les agences de location, tous les personnels de l’immobilier vont devoir rester chez eux. D’ailleurs, les clients sont contraints de limiter leur recherche en ligne sur Internet, ainsi que visite. Cette situation va logiquement diminuer le nombre de contrat en matière immobilière.

La crise et le blocage

La crise et le blocage dans le domaine touristique touche la location saisonnière. La demande est en pleine crise même si de nombreuses familles fuient la ville pour se mettre à l’abri de la pandémie.

Généralement, tout le monde est en crise et les rares personnes profitant de cette situation peuvent  être les vendeurs PPN en ligne (Puisqu’il faut bien manger). En ce sens, le pouvoir d’achat diminue même si de nombreux propriétaires vendent leur maison pour cause faillite. Il faut dire que chiffre sur la fermeture d’entreprises causées par le COVID19 fait peur. Et cela affecte logiquement la vie de nombreuses familles.

La rechute du nombre de demande

En tout, le nombre de la demande en matière de location, d’achat, de vente, de construction subissent des rechutes non négligeables. Le comble en tout cela, c’est qu’une grande partie des investisseurs empruntaient pour pouvoir financer leur business. C’est forcément une grosse somme. Alors, maintenant, le remboursement mensuel est à risque. Pour éviter la répétition de la crise de subprime en 2008 (les investisseurs n’ont pas pu honorer leur mensualité), la banque : Banque Centrale Européenne (BCE) permet de mener des actions de rachat de titres pour 750 Md€.

En tout cas, le confinement continue et il est encore trop tôt de trancher. Restez à vos gardes ou profiter des meilleures ventes de la crise. A vous de choisir, mais soyez prévisible.